Inventaire des cavités de la Chaux d'Einzon

Voici un petit inventaire des cavités de la zone de la Chaux d'Einzon, explorée à fond entre 1999 et 2011, où se trouve notamment la cavité la plus importante de la région de Derborence, le CE22 (Gouffre des Lucioles).

CE1 / Gouffre du Créon

Inscription : CE1                     Coordonnées : 582’532/122'536                   Altitude : 2307m
Développement : 25m            Dénivellation : -18m

Grand puits à neige formé d’une entrée double, exploré en 1992 par le SCJ et le GS Troglo jusqu’à -18m. Les entrées ont été bâchées durant les hivers 1998 et 2000.toutefois les bâches ont chaque fois cédées sous le poids de la neige ; de plus la couverture de l’hiver 2000 à été saboté puisque nous avons retrouvé les cordes coupées nettes au printemps 2001. Revu en octobre 2001, les niveaux de neige n’ont pas bougé depuis l’époque, cependant gardé un œil dessus.

A SUIVRE/ Topo : GS.Tro / SCJ, C.Perret

CE2 / Palais des glaces

Inscription : CE2                     Coordonnées : 582’513/122'530                   Altitude : 2306m
Développement : 65m            Dénivellation : -21m

Vaste entrée formée d’un puits de 9m aboutissant dans une salle comblé de neige et glace. Un petit puits pleine glace ouvert par le ruissellement de l’eau donne accès à une galerie descendante d’une trentaine de mètres totalement obstrué par de la neige. Tout comme les autres grands trous à neige garder un œil dessus en fin de saison.

A SUIVRE/ Topo Suspendus (B), A. Hanotier / 2002


CE3 / Trou au fond plat

Inscription : CE3E                  Coordonnées : 582’490/122'440                   Altitude : 2314m
Développement : 16m           Dénivellation : -10m

Trou s’ouvrant  dans le compartiment entre la faille au NO et celle du milieu, dans la moitié inférieure de la bande. Vaste entée formant un ressaut de 3m aboutissant sur un sol terreux, au fond un petit laminoir se développe sur quelques mètres.

TERMINE’01/ Topo : A faire


CE4

Inscription :CE4                      Coordonnées : 582’370/122'330                   Altitude : 2375m
Développement : 45m            Dénivellation : -45m

Cavité repéré en 1992, et revu lors du camp de 2001, pas de changement  la neige est une nouvelle fois au rendez-vous. Superbe entrée (3x 1.7m) situé sur la même dalle que le CE6 ; couvert en octobre 2001 par un filet d’échafaudage. Descendus jusqu’à –15m par D. Christen SCVJ durant le camp d’été 2002, arrêt trop de neige...Lors du camp 2006, toujours arrêt par trop de neige vers -42m, glacier souterrain depuis -13m (P.42 d’entrée). Nouvelle visite en 2008, ça pince toujours autant, on décide de débâcher.

Terminée’08 / Topo à faire !!!


CE5

Inscription :CE5                     Coordonnées : 582’430/122'373                   Altitude : 2355m
Développement : 38m           Dénivellation : -32m

Grand puits elliptique sur faille, un névé pointe le bout de son nez depuis –20m. Le fond est bouché par des sédiments sur toute la surface visible, la neige recouvre environ 50% de la surface. Aucune prolongation directement visible au fond du grand puits. On peut noter toutefois une fenêtre très bien cachée derrière une lame de rocher (vers –25m) d’où s’extraie du courant d’aire ; une suite par cette voie nécessiterait des travaux de minage.  A noter que cette cavité a été bâchée durant les hivers 1998-99 & 2000, en 1998 névé à –3m. Un trou souffleur beaucoup trop étroit est situé quelques mètres en dessus du CE5, pourrait certainement être en jonction avec la lucarne ! Etat en août 2008, presque totalement rebouché de neige. Lucarne inaccessible

TERMINE’01/ Topo : A faire



CE6

Inscription :CE6                     Coordonnées : 582’360/122'310                   Altitude :2385m
Développement : 15m           Dénivellation : -10m

Belle entrée située sur la même dalle que CE4, l’accès y est délicat car la pente est raide. Puits de 3m que l’on peut des escalader ensuite après un étranglement départ dans une seconde verticale de 6m.Une petite salle constitue le terminus de la cavité, arrêt sur éboulis.

TERMINE’04/ Croquis en cours, M.Frésard


CE7 / Puits du sol dérobé

Inscription :CE7                     Coordonnées : 582‘390/122‘340                   Altitude : 2374m
Développement : 45m           Dénivellation : - 35m

Cavité découverte par l’équipe de 1992, ils l’explorent jusqu’à –10m Le Gauche se fera une frayeur sur se  qu’il pensait être le font du puits. Surprise, un pont de neige céda et notre compagnon se retrouva pendu dans le vide suite estimé 20m sous les pieds.Nous la redécouvrons au printemps 2002, la jeune équipe du GSP la revisite pour s’arrêter vers –18m sur bouchon de neige.Visite de P.X_2004 : Entrée peu engageante avec étroiture sévère, suivit puits, 2 départs de puits aveugles à env. -10m. Vire avec blocs instable vers -25m, névé dès -30/35m, doit descendre entre glace en parois au sud. Fond obstrués par blocs, on voit 3m en dessous, les pierres jetées ne descendent pas plus bas. Revu en 2007 par Eric Séb et Damien, minage au fond, ça queute !

Topo en cours : D.L ou autre volontaire...

 


CE8

Inscription : CE8                     Coordonnées : 582’367/122'310                   Altitude : 2388m
Développement : 13m            Dénivellation : -10m

Cette entrée située dans une dépression herbeuse à quelques mètres de CE6 portait un ancien marquage « 6 ». Au fond de celle-ci une petite plate-forme de blocs surplombe un puits d’environ 6m, lequel se termine sur un névé bloquant toute progression. Cavité bâchée en octobre 2001. La cavité est revu durant le camp d’été 2002 par A. Hanotier (B), le névé à disparu mais aucunes suite n’est entrevue malgré une petite désobe de l’éboulis qui jonche le sol.

TERMINE’02 / Topo : A.Hanotier Suspendus (B)


CE9

Inscription : Rond rouge         Coordonnées : 582’242/122'541                   Altitude : 2425m
Développement : 3m              Dénivellation : -2m

Cavité revu lors du camp de 2002 par le Doc et Milou Junior, selon leur indications il s’agit d’un karst se développant sur une faille très étroite. Pas de courant, visiblement sans intérêts

TERMINE’02 / Camp 2002


CE10 / Grotte du Mont-à-Perron

Inscription : CE10                   Coordonnées : 582’135/122'195                   Altitude : 2490m
Développement : 36m            Dénivellation : 14m (-4/+10m)

Cette cavité s’ouvre dans le flanc sud-est du Mt. à Perron ; on y accède en montant le long de la bande de calcaires menant au col. De là, les deux orifices sont bien visible en parois. Ancienne galerie phréatique que l’on peut suivre en direction du sud dans un conduit confortable remontant. Celui-ci se termine sur colmatage au sommet d’une coulée de moonmilch. Dans la partie descendante à l’entrée inférieure, une galerie repart mais se termine après quelques mètres dans un laminoir terreux.

TERMINEE’92/ Topo : GS.Troglolog / SCJ, C.Perret


CE11

Inscription : CE11                  Coordonnées : 582’271/122'250                   Altitude : 2434m
Développement : 512m         Dénivellation : -115m

Le gouffre fut découvert en 1992 par Stève Beuret, il pu descendre une trentaine de mètres dans le puits d’entrée avant de se retrouver bloquer par un névé. A sa sortie, notre ami construisit un mur de pierres sèches. En 2001 nous revisitons la cavité jusqu’à –36m fond du puits d’entrée, là après une petite désobe nous trouvons une lucarne d’où s’échappe un fort courant d’aire de plus les cailloux jetés descendent près de 40 m. Après 3 jours de travaux de minage nous pouvons enfin pénétré dans un puits de 42m qui donne accès à une vaste salle encombré d’un grand éboulis. Nous pourrons encore exploré un vaste puits situé après une escalade de 8m, plusieurs suites reste envisageables pour l’avenir mais malheureusement le camp touchent à sa fin. 2002, le retour plusieurs escalades, minages désobes et investigations de toute sorte ne permettrons pas de beaucoup progresser en dénivellation puisque nous buttons entre –100 et 115m sur des comblements où passage trop étroits. Dernière escalade en 2008 par Matej Frésard, sans résultat. Il n’y a plus d’objectif dans ce gouffre.

TERMINEE’04/ Topo SCJ / GSN / Suspendus (B), D.Linder 2004


CE12 / Trou du Zéphyr

Inscription : CE12                  Coordonnées : 582’565/122'462                   Altitude : 2302m
Développement : 100m         Dénivellation -53m

Cavité très intéressante repérée lors du camp de2001, se situe à une cinquantaine de mètres de la zone de campement lorsque l’on monte en direction du col (CE11). Un bon petit courant d’aire s’échappe de l’orifice situé sur une fracture NE / SO. Le puits d’entée de 8m donne accès à une petite salle comblée de neige, on peut s’enfiler encore quelques mètres entre roche et glace dans ce qui semble être les parois d’un vaste puits. L’orifice a été recouvert de grandes plaques de calcaire en octobre 2001, affaire  à suivre. Revu en août 2002 par E,Weber & D.Christen,  un fort courant d’aire remonte par les côtés du puits toujours comblé par un bouchon de glace vive. 2004, lors du camp Matej Frésard force la faille en dessus du névé, d’où s’extrait le courant d’aire. Découverte d’une série de beaux puits descendant jusque vers -50m, le fond est malheureusement comblé de blocs, le courant remonte le long d’une la faille impénétrable. En 2008, Désobe à -53m par Mat, Pauline et Julien, après deux mètres les travaux sont abandonnés, impossible de stocker encore des déblais. Claustrophobes s’abstenir !

TERMINE / Topo SCJ M. Frésard, 2004



CE13 / Gouffre des Rigolos

Inscription : CE13                  Coordonnées : 582’125/122'010                   Altitude : 2530m
Développement : 55m           Dénivellation : env.-30m

CE13, cavité découverte par Eric W. durant le camp 2001 est actuellement le karst le plus en altitude de la zone développant plusieurs dizaine de mètres. Le trou se développe en plusieurs ramifications et nécessite parfois d’escalader dans une petite chatière pour accéder au puits suivant. Son exploration s’est terminée dans un puits sur faille très, très  étroit, pas d’autre suite évidente… Une poésie des passages étroits, avis aux amateurs…

TERMINE’02 / Topo : SCJ / Suspendus (B), E.Weber


CE14

Inscription : CE14                  Coordonnées : 582’399/122'482                   Altitude : 2348m
Développement : 20m           Dénivellation : -18m

Puits (sur faille à 40°) ayant servit de piège naturelle puisqu’un squelette  de chèvre où mouton à été retrouvé vers -15m. Petit départ remontant vers -6m, sinon fond étroit presque totalement obstrué par des blocs. Retrouver par P.X un bout de collier en cuire (2004), sans la cloche.

TERMINE’01/ Topo : GS. Porrentruy, Gr. Voisard


CE15

Inscription : CE15                  Coordonnées : 582’400/122'498                   Altitude : 2336m
Développement : 12m           Dénivellation : -9m

Entrée sur faille 40°, puits de 8m arrivant sur fond totalement obstrué par de l’éboulis. Un regard à 1,5m du sol dans la prolongation de la faille, les pierres descendent sur plusieurs mètres. Revu en 2008 par Toune et Guy (GSP), ils effectuent quelques tirs. Estimation encore 2-3 tirs à faire et ça devrait passer. Les cailloux descendent 30m, courant d’air !

A POURSUIVRE / Topo : GS. Porrentruy, Gr. Voisard

CE16

Inscription : CE16                   Coordonnées : 582’548/122'548                   Altitude : 2300m
Développement : 6m              Dénivellation : -4m

Ce trou repéré en octobre 2001 lors du week-end de bâchage, n’est autre que l’ancien CE2 ; le trou indiquer dans l’inventaire de 1994 comme étant le plus bas de la zone. La cavité s’ouvre au fond d’une dépression, un faible courant d’aire s’extrait de l’entrée exiguë, une petite désobe de quelques heures devrait être entreprise, pour être au clair avec ce karst « 548 ». Nous avons posé des plaques de calcaire afin de le protéger de la neige. Début de désobe entreprit par notre ami Antoine de Belgique durant le camp 2002.

TERMINE’06


CE17 / Trou du Panorama

Inscription : CE17                   Coordonnées : 582’025/122'189                   Altitude : 2620m
Développement : 7m              Dénivellation : -4m

Perte s’ouvrant dans les calcaires siliceux (Kieselkalk), celle-ci n’est pénétrable que quelques mètres avant un fort rétrécissement infranchissable sans d’important travaux de désobstruction. A noter la présence d’un petit courant d’aire soufflant ; également présent dans quelques autres petits trous environnants. Cette cavité et une de ces voisines ont fait l’objet d’une journée de désobe à l’explosif durant le camp 2002.

TERMINE’02 / Camp 2002


CE18 / Gouffre de la Grande Evasion, La flèche

Inscription : CE18                  Coordonnées: 582’488/122'450                    Altitude: 2331m
Développement: 450m          Dénivellation: -232m

Cavité noté d’une flèche à, certainement inscrite en 92 pour le courant d’aire parfois important qui peut s’en extraire. Durant le camp de 2001 nous avons agrandit l’entrée et avons pu accédé à une petite chambre. De là un méandre partiellement comblé s’enfonce dans les entrailles du lapiaz. Une évacuation des matériaux comblant le méandre pourrait être effectué et serait certainement payante après une bonne journée de boulot. Eté 2002 après 2 demis jours de désobe nous voici au sommet d’un puits de 138m; c’est la grosse première du camp de 2002. Arrêt à –170m sur éboulis avec petite suite visible (départ de méandre) et léger courant d’aire…à creuser… Plusieurs lucarnes explorées dans la partie supérieure du gouffre, encore quelques départ vierges à voire. 2004, désobe du fond et descente dans deux nouveaux puits, nous agrandissons un départ de puits après un étroit méandre. L’accès à un R.4 est ouvert en bas de ce dernier nouveau méandre impénétrable un nouveau puits n’est pas loin. Nous faisons trois micro tirs et le passage est ouvert, descente de deux nouveau puits, arrêts à -228m au contact des marno-calcaire. Le courant d’aire s’extrait d’un étoit passage d’à peine 20cm de largeure par 40cm de haut, le passage étroit se prolonge sur près de 5 mètres de longueure. 2006, Installation d’une ligne 220V les 5 à 6 mètres sont agrandient, la faille s’ouvre sur moins d’une dizaine de mètres, suite de quoi elle se resserre pour ne laisser échapper que le courant d’air. Aucun signe de puits juste après et le passage n’a pas l’air de s’agrandir de si tôt de plus problème pour le stockage des déblais… La faille est fortement concrétionné !!!

TERMINE’06, Topo 2002 :Suspendus (B) / GSN / SCJ, A.Hanotier, 2004 - D.Linder + V.Chpoard 2005


CE19

Inscription : CE19                  Coordonnées :582’347/122’298                    Altitude :2388m
Développement : 38m           Dénivellation : -28m

Perte découverte durant le camp de 2001 par D.Linder, arrêt vers –2m par manque de matos de plus c’est étroit prévoir de casser quelques lames de calcaire. Revu en 2002 par A.Hanotier qui réussit à descendre une dizaine de mètre avant d’être stoppé par un départ de puits étroit estimé à une vigtaine de mètre. Minage de l’étroiture en automne 2002. Visite lors du camp de 2004, descente jusqu’à -20m, le fond est totalement obstrué par de l’éboulis. 8m en dessus du fond un départ de méandre impénétrable semble donné accès à un puits parrallèle. Passage que nous ouvrons en 2006 par un minage, toutefois la suite n'est faite qu'en 2007 et malheureusement ça queute 6m plus loin.

Topo SCJ M. Frésard, état 2007, à faire

CE20 / Gouffre Tsingy

Inscription : CE20                  Coordonnées :582’499/122’540                    Altitude :2338m
Développement : 205m         Dénivellation : -115m

2004 au fond d’une dépression herbeuse, Valérie remarque un petit courant d’aire s’extrayant d’un trou de la taille du point. Deux jours après Christian et Johann entament une désobe et ouvrent le puits. Lors de travaux pas mal de terre est tombée, le passage du courant d’aire fut donc bouché. Arrêt sur blocs et sédiments. Repris en 2006, minage de l’entrée et deux tirs au fond dans une faille étroite, accès à une petite chambre avec une cheminée(E4). Le méandre file alors à 90° à gauche passage étroit sur 2 à 3 mètres ensuite les cailloux tombent dans un puits certainement haut d’une trentaine de mètres. Passage ouvert en 2007, une suite de petites désobes, de puits sympa et un beau méandre nous conduit dans la salle de la fistuleuse (env.-60m). Le trou se sépare en deux ; l’actif qui devient impénétrable après 6m et un puits sur faille sec qui doit descendre 30 à 40m. 2008, Le puits sur faille est descendu et affiche 28m (puits du harengs sec), le fond devient impénétrable. Suite de quoi, nous bossons dans l’actif durant 2 à 3 jours, accès à un puits de 31m (puits Tsingy boom boom). Au fond R5, R2 avec petit minage pour passer, ça queute, trop étroit et plus de courant d’air.

TERMINE’08 / Topo D.Linder 2008


CE21 / Désobe à Cali

Inscription : CE21                   Coordonnées :582’452/122’416                    Altitude :2345m
Développement : 6m             Dénivellation : -3m

Entrée découverte par Julien Frésard, départ de puits obstrué par beaucoup de déblais. Déjà près d’un mètres cube a été resortit. Courant d’air soufflant à travers les cailloux, c’est plutôt bon signe !!!

A POURSUIVRE ! / 2006 - 08


CE22 / Gouffre de Lucioles

Inscription : CE22                   Coordonnées :582’788/122'253                     Altitude :2235m
Développement : 1736m     Dénivellation : 356m (+5/-3511m)

Entrée découverte par Damien Linder, départ de puits obstrué par beaucoup de bloc. Deux heures de désobe donnent accès à un superbe P100 de 20/9m de section (Puits du Big Bang). Lucarne vers -80m, méandre, P8, méandre, P30, méandre avec zone de minage dans partie remontante. Le méandre se poursuit à l’aval, avec une grosse zone de travail (voûte des Gueux lassés). Le méandre remonte et donne accès à une grande galerie aval et amont, la galerie des Rescapés. Après la grande galerie, un méandre débute à -192m. Ce dernier est spacieux, propre et entrecoupé de petit puits dont le plus haut atteint 18m. Depuis -245m le passage devient plus délicat et accidenté. Plusieurs massifs stalagmitiques obstruent partiellement le passage nécessitant sans cesse de se faufiller. A -291m, le méandre butte sur un siphon étroit et très argilleux. Toutefois 20m avant se terminus, une galerie supérieur permet de shunter le conduit siphonnant. Une série de goulets étroits et boueux permet d'accéder à une belle galerie qui se poursuit jusqu'à -351mètres. Là un vaste siphon bloc le passage, un conduit supérieur à été découvert par Julien & Matej mais ne permet pas de poursuivre plus en profondeur, le conduit devient vraiment trop étroit après une trentaine de mètres.

Terminé durant le camp 2011


CE23

Inscription : CE23                   Coordonnées :583'100/122'350                       Altitude :2075m
Développement : 9m     Dénivellation : env. -7m

Entrée découverte par Matej Frésard, lors d'une reconnaissance de printemps. Un creusement dans la neige est visible par un courant d'air soufflant (hiver). Gouffre idéalement bien placé pour une entrée inférieur aux Lucioles. Début de creusage en juin 2009 lors d'un portage.

A POURSUIVRE !!!

CE24

Inscription :CE24                       Coordonnées :582'757/122'198               Altitude :2254m
Développement : 8m                 Dénivellation : -4m

Belle entrée de gouffre (découverte par Matej?), probablement un amont du CE22. Le fond semble bien bouché, gros travaux de désobe en perspective...

A revoir en cas de découverte d'une galerie amont dans le CE22


CE25

Inscription :CE25                     Coordonnées :582'585/122'037                      Altitude :2350m
Développement : 2m                 Dénivellation : -2m

Perte située sur un petit plateau herbeux (2-3 pertes). Peut être à revoir en cas de découverte d'un amont dans le CE22, celle-ci constituerait certainement l'amont extrême.

A revoir en cas de découverte d'une galerie amont dans le CE22

CE26

Inscription :CE26                    Coordonnées :583’031/122'279                       Altitude :2130m
Développement : 56m              Dénivellation : -41m

Entrée découverte par Matej (juillet 2009)! Un fort courant d'air soufflant s'en extrait et lors de la découverte il y avait une odeur d'explosif. Preuve certaine d'un accès à la galerie des Rescapés dans le CE22, donc dans la zone au delà de -160m, une aubaine... Toutefois au terminus de -41m il n'y a presque plus de place pour les déblais, ça sera dure de jonctionner!

Etat fin  2011

CE27

Inscription : CE27                    Coordonnées : Pas encore retrouvé                 Altitude : Pas encore retrouvé

Développement : 0m              Dénivellation : 0m


CE28

Inscription : CE28                    Coordonnées : 582’940/122'277                      Altitude : 2181m                  Développement : 0,5m      Dénivellation : 0,5m.

Grand courant d'air. Après plusieurs minages en surface (août 2009), environ 50 cm. de première. Un record pour les grands explorateurs de Deborence. A revoir peut-être quelques mètres à côté.


CE29

Inscription : CE29                    Coordonnées : 582’909/122'224                      Altitude : 2202m            Développement : env. 5m    Dénivellation : env. 5m

Puits de 5m avec comblement terre et cailloux au fond. Faible courant d'aire entre les blocs. D'après la topo, c'est la jonction avec la grande galerie du CE22 (Gal. des Rescapés). Arrêt topo dans cette galerie à 2162m, point bas dans CE29 à 2197 = environ 35m de désobe à faire...

 




Travail effectué par les clubs suivants:

Spéléo-club Jura - Groupe spéléo la Neuveville - Groupe spéléo les Troglologues - Groupe spéléo Porrentruy - Spéléo-club Vallée de Joux - Les Suspendus, Belgique - Spéléo-club des Préalpes Fribourgeoises - Les esses Fournet-Blancheroche(F) - GRAS-Lourdes (F)